Doit on faire un désembouage d'une installation neuve datant de 3 ans?

Question détaillée

Question posée le 23/11/2017 par Anonyme

La société de maintenance chauffage a fait un devis de désembouage pour notre copropriété alors que l'installation neuve date de 3 ans! Est ce normal?

En plus coût 15.000€ pour 50 appartements

Ne doit on pas lors de la première mise en service d'installation de chauffage central faire un nettoyage avant la mise en exploitation et à qui incombe cette prestation?

MERCI pour vos retours d'expert!

Signaler cette question

5 réponses d'expert

Réponse envoyée le 23/11/2017 par Pertuis froid

Bonjour,
En effet il peut y avoir déjà des boues dans votre circuit de chauffage. Si la société le propose c’est qu’il y a des signes avant-coureurs qu’il y’a des boues.
Dans un circuit de chauffage bien fait comme ils le font par exemple en Suisse ou en Allemagne, il n’y a pas de boue dans les circuits. Mais cela coûte cher. Bien souvent on envoie de l’eau chaude puis on envoie les sociétés spécialisées dans le desembouage ensuite .... C’est la France

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 24/11/2017 par

merci , mais a qui incombe la prestation ? car cette installation est neuve 3 ans, et la société de maintenance a prise un contrat P2 et P3 il aurait faire un état des lieux avant non? ensuite ils indiquent que leq pot de boe sont trop petit pour l'installation ! là aussi a qui incombe la responsabilité ?

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 24/11/2017 par Europaz

Bonjour,

A notre avis :
- S'il y a 3 ans, toute l'installation était neuve, à la fois le réseau de canalisation et l'équipement de production d'eau chaude, un désembouage n'était pas justifié.
Par contre, il aurait été utile d'installer un appareil comme celui que nous proposons qui a une action préventive, c'est-à-dire qui aurait permis de limiter la formation de boues (car il agit à la fois contre la corrosion des surfaces métalliques : canalisations, chaudière, pompes, radiateurs... et contre le biofilm et les bactéries qu'il renferme).

- Si par installation neuve, il faut comprendre que la chaudière a été changée, il aurait fallu procéder simultanément au nettoyage du réseau (donc des canalisations et radiateurs), autrement à un désembouage, comme le préconisent les fabricants de chaudières.

La décision du chauffagiste de procéder à un désembouage après 3 années de fonctionnement de la chaudière semble donc raisonnable et peut être même indispensable s'il a constaté des signes prouvant la nécessité d'intervenir au plus tôt (comme par exemple des radiateurs à moitié froids - en fait froids en partie basse - car ils sont emboués).
Dans ce cas-là, il y a différentes pratiques :

- Les traditionnelles : nettoyage du réseau avec des dispersants chimiques ou par envoi d'air pulsé. Selon les cas, il faut aller jusqu'à procéder au nettoyage individuel d'un certain nombre de radiateurs. Donc s'il y a beaucoup de main-d'oeuvre, la note peut rapidement monter, comme c'est le cas avec le montant du devis indiqué.
- l'alternative est d'avoir recours à un procédé sans produit chimique, comme celui que nous proposons qui, par l'envoi continuel d'ondes, va agir à la fois au plan curatif par la dispersion des dépôts existants et au plan préventif en s'attaquant aux causes-même de la formation de boues, de sorte qu'il se formera moins de boues. L'intérêt est de laisser l'appareil en place en permanence de façon à ce que les 2 effets curatif et préventif s'additionnent. Or, comme l'appareil n'a aucun coût de fonctionnement et ne nécessite pas de maintenance, son action permanente ne sera pas un coût fixe. Tout circuit de chauffage émet automatiquement des boues c'est inexorable , par contre ce qui va varier énormément c'est le volume de boues produites d'une chaufferie à l'autre. Ne pas confondre avec le pot à boues (un filtre ) qui, lui, est installé juste avant la chaudière pour la protéger des boues ; seul problème, les boues ont tendance à se déposer dans le réseau aux endroits où le débit est le plus faible de sorte que l'utilité du pot à boues ne paraît pas évidente. En complément de l'appareil que nous proposons, le pot à boues a toute son utilité car les boues mises en suspension vont devoir être éliminées soit par la pratique de chasses en pied de colonnes, soit par le pot à boues, et le plus souvent par la combinaison des deux.
Plus on attend, plus les dépôts vont durcir et s'épaissir. S'il se forme des bouchons ou que le débit est trop faible par endroit en raison d'un colmatage important, l'intervention du technicien chauffage sera indispensable. L'intérêt de l'appareil est de réduire au maximum ces interventions et d'assurer une plus grande longévité à l'ensemble des équipements (chaudière, pompe, radiateurs, canalisations).

Bien cordialement.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 27/11/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour
Rien à dire sur le plan technique, il faudrait connaitre les conditions d'installation (rinçage total avant la mise en eau définitive par exemple, ou utilisation d'un anti boue ... ) Il vous faut examiner les DCE et les DOE. Sur le plan règlementaire,
Voyez aussi avec un expert bâtiment affuté en droit. Il faut savoir si la chaufferie peut être considérée comme un EPERS, ce qui pourrait vous faire bénéficier d'une garantie de 5 ans.
Cependant, les tribunaux ne sont pas unanimes dans leurs attendus.
Bon courage. MB

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 28/11/2017 par

bonjour
Merci pour votre reponse pouvez vous me préciser les termes: DCE; DOE et un EPERS dans ma situation comment je peux le traduire!
Merci pour votre retour
Patrick

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 29/11/2017 par JMH CONSULTANT

Un traitement désembouage curatif n'est nécessaire que si une analyse d'eau du réseau le démontre: rechercher la présence de boues, métaux etc..
Sur une installation aussi récente, la mise en place à titre préventif d'un filtre à boues aurait du être préconisée (garantie chaudière demandée)

La mise en place d'une filtration / désembouage (filtre à poche + barreau magnétique) vaut moins de 4 000,00 € HT (matériel ATLANTIC ou autre..).
Le suivi du désembouage est à intégrer à la prestation du Prestataire de maintenance au titre du poste P2

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/01/2018 par un Ancien expert Ooreka

Bonsoir Monsieur,
tout dépend de l'état de votre installation initiale, normalement le prof, a du emettre des reserves lors de la renovation de la chaufferie.
si l'installation radia et chaufferie est neuve, ce n'est pas normal, verifoez l'efficience de la mise à la terre et faite installer un pot a boue magnétique en dérivation plus performant et moins degradant .
comptez - de 10 000 fournis posé.
Bien cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h