Sommaire

Une pompe à chaleur peut puiser son énergie dans l'eau, le sol ou l'air.

La pompe à chaleur dite géothermique puise la chaleur contenue dans le sol.

La pompe à chaleur eau puise la chaleur contenue dans une nappe phréatique ou un cours d'eau proche de chez vous.

On l'appelle également géothermique.

Pompe à chaleur à capteurs verticaux

Fonctionnement de la pompe à chaleur eau

  • Les installations les plus fréquentes sont les pompes à chaleur qui puisent l'eau dans une nappe phréatique, la température de l'eau y étant assez élevée (entre 7 et 12 °C) et surtout constante.
  • Autres possibilités : lacs, cours d'eau. Une partie du chauffage urbain de la ville de Zurich est ainsi assuré par des pompes à chaleur alimentée par l'eau d'un lac à 4 °C.
  • Un puits existant ou un forage vertical permet d'atteindre la nappe. Il ne doit pas être trop profond, l'électricité nécessaire pour relever l'eau jusqu'à la surface réduirait l'intérêt de recourir à une PAC.
  • Attention : un seul forage oblige à faire une boucle avec du liquide frigorigène, avec un risque de fuite préjudiciable à l'environnement. Risque également de tarir la source de calories.
  • Un système à deux forages est donc souvent préconisé :
    • un de captage,
    • et un second pour rejeter l'eau dans son milieu d'origine, ce qui évite de tarir la source de calories.

Avantages de la pompe à chaleur eau : rendement constant

  • Encore mieux qu'une pompe à chaleur géothermique, la pompe à chaleur eau fonctionne et chauffe de la même manière, même quand il fait froid. Le COP est donc constant.
  • En effet, la chaleur de l'eau de la nappe est relativement constante.
  • Economies d'énergie supérieures aux pompes à chaleur air si la nappe d'eau n'est pas trop profonde.

Inconvénients de ce type de pompe à chaleur

  • Pré requis : avoir un point d'eau ou une nappe à proximité ayant un débit suffisant.
  • Onéreux car il faut faire un voire deux forage(s) plus ou moins profond(s), ou avoir un puits.
  • Réglementé : il faut faire des démarches administratives pour modifier les sous-sols et le chantier doit être réalisé par une entreprise agréée.

Coût* et performance de la pompe a chaleur eau

    Eau Eau
Coût pour 100m2 *
Investissement initial 8 à 13 000 €TTC
Crédit d'impôt Oui (à 22 %) si rendement COP > 3 pour temp de -5°C
Consommation 25 à 40 € TTC / mois
Maintenance 150 € / an
Performance
Autonomie
  • Performant
  • Chauffage d'appoint non nécessaire
  • OK pour climat froid
Rapidité de chauffe Très bonne
Divers
Eau chaude sanitaire oui
Rafraîchissement oui
Adaptation possible à un système de chauffage existant basse température Oui
Divers
  • Nécessite une nappe/ cours d'eau
  • Autorisation administrative

* Ces chiffres sont donnés pour une habitation récente (années 80) correctement isolée avec une surface au sol de 100 m² et une hauteur sous plafond de 2,5m. Ils peuvent varier très significativement en fonction de la qualité de votre isolation et de vos habitudes de consommation. La consommation annuelle de chauffage est estimée sur une base de 15 000 kWh, à partir des critères énoncés ci-dessus.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs fournisseurs près de chez vous. Ils vous communiquent un devis gratuit et bien sûr, sans engagement. Nous sélectionnons uniquement des installateurs spécialisés établis et d'excellente réputation.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Pompe a chaleur

Pompe a chaleur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les éléments et types de pompe à chaleur
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide