Sommaire

Comme tout autre système de chauffage, il est important, et même obligatoire sur certains points, que votre pompe à chaleur soit vérifiée régulièrement. Un bon entretien de votre pompe à chaleur permet d’assurer à l’installation une durée de vie et des performances optimales.

Entretien de pompe à chaleur : pour quoi faire ?

En effet, un mauvais entretien pompe à chaleur peut très rapidement nuire au bon fonctionnement de votre pompe à chaleur, diminuer son rendement, et donc entraîner une hausse de votre consommation d'énergie et donc de votre facture !

Sans compter que les pompes à chaleur contiennent des fluides frigorigènes CFC, HCFC ou HFC, les produits les plus récents ne sont pas nocifs pour l’homme, mais par contre ils le restent pour l’environnement, puisqu’ils contribuent à la destruction de la couche d’ozone.

Contrat d'entretien de pompe à chaleur

Votre installateur est le professionnel le plus indiqué pour assurer l'entretien pompe à chaleur. Pour cela, la solution la plus simple et la plus économique est de souscrire avec lui un contrat d'entretien, qui comprend une visite de contrôle annuel, voir bisannuel pour les PAC réversibles.

Cette visite d'entretien comprend :

  • un contrôle du compresseur de votre pompe à chaleur ;
  • un contrôle de la performance de votre installation, notamment les paramètres de régulation ;
  • une vérification de l'étanchéité du circuit frigorifique ;
  • l’état des connexions électriques ;
  • une prise en charge d’une intervention en cas de dysfonctionnement.

Il est conseillé avant la signature d’un tel contrat d’interroger le professionnel qui détaillera avec vous chacun des postes, les contrats pouvant présenter des différences importantes, notamment au niveau du dépannage.

Entretien de pompe à chaleur à faire soi-même

Voici quelques gestes simples à réaliser vous-même pour entretenir votre pompe à chaleur.

Cas d’une pompe à chaleur géothermique

Si votre pompe à chaleur alimente un réseau de chauffage, vous pouvez assurer un bon fonctionnement de votre installation :

  • En surveillant la pression du module hydraulique : cet organe équilibre le réseau hydraulique de la pompe à chaleur et celui du circuit de chauffage.
  • Lors d’un remplissage complémentaire du circuit de chauffage, vous devez impérativement respecter la composition du fluide caloporteur que vous ajoutez.
  • En procédant au changement du fluide tous les 5 ans, afin de conserver toutes les performances à votre installation.

Cas d’une pompe à chaleur aérothermique

Pour assurer le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur aérothermique, il est primordial d'effectuer régulièrement quelques opérations simples d'entretien :

  • Nettoyez la borne extérieure afin d'éliminer tous les obstacles susceptibles de gêner la circulation de l'air.
  • Dépoussiérez et nettoyez à l'eau savonneuse les bouches d'insufflations intérieures pour assurer la qualité de l'air insufflé dans votre logement.

Prix d'un contrat d'entretien de pompe à chaleur

Comptez entre 150 et à 300 € par an pour un contrat incluant une visite annuelle.

Inspection obligatoire de la pompe à chaleur

Le décret n° 2010-349 du 31 mars 2010 et l'arrêté du 16 avril 2010, relatifs à l'inspection des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles, imposaient une inspection périodique des pompes à chaleur et des climatiseurs (pompe à chaleur air-air) d'une puissance frigorifique supérieure à 12 kW.

Le décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 a abrogé ces dispositions et créé une obligation d’entretien des pompes à chaleur (réversibles ou non) dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kW, par un professionnel qualifié, au moins tous les 2 ans (article R. 224-44-3 du Code de l’environnement). Pour les systèmes déjà installés au 1er juillet 2020, le premier entretien doit être effectué au plus tard le 1er juillet 2022.

L'entretien comporte :

  • la vérification du système thermodynamique ;
  • un contrôle d'étanchéité du circuit de fluide frigorigène (sauf exceptions) ;
  • si nécessaire, un nettoyage du système thermodynamique ;
  • le réglage du système thermodynamique ;
  • la fourniture des conseils nécessaires portant sur le bon usage du système en place, les améliorations possibles de l'ensemble de l'installation de chauffage ou de refroidissement et l'intérêt éventuel du remplacement de celle-ci.