Sommaire

Pour votre chauffage et votre eau chaude, vous hésitez entre une pompe à chaleur et une chaudière à condensation ? La pompe à chaleur utilise une source d'énergie renouvelable, mais sa performance est variable selon la température extérieure, alors que la chaudière offre un bon rendement stable mais le coût de son combustible ne cesse d'augmenter.

Comment fonctionne une pompe à chaleur hybride ? Dans quel cas est-elle une bonne solution ? Ooreka fait le point. 

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur hybride

Fonctionnement

La pompe à chaleur hybride est la combinaison de deux équipements très performants : une pompe à chaleur et une chaudière à haut rendement de type « à condensation ». Si la pompe à chaleur est forcément de type air-eau, c'est-à-dire qu'elle puise les calories de l'air extérieur pour les réinjecter dans un circuit de chauffage, la chaudière, elle, peut être à fioul, à gaz ou à bois. Le système hybride peut également être couplé à des panneaux solaires pour augmenter la part en énergies renouvelables et utiliser une autre énergie totalement écologique et gratuite : le soleil.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Les éléments à prévoir

La pompe à chaleur hybride comporte 3 unités indissociables :

  • une unité extérieure qui est la pompe à chaleur air-eau. Idéalement, elle doit disposer d’un COP (coefficient de performance) supérieur ou égal à 5 ;
  • une unité intérieure qui est la chaudière à condensation ou à haut rendement (fioul, gaz ou bois). Pour un gain énergétique optimal, pensez à prévoir un module hydraulique pour la production d'eau chaude sanitaire. Le rendement est souvent compris entre 102 et 119 % ;
  • des émetteurs de chaleur qui peuvent être un plancher chauffant, des radiateurs basse température de type acier, alu ou haute température de type fonte. Le plancher chauffant offre la meilleure performance possible, que ce soit en matière d'économie d’énergie ou de confort. De manière générale, plus la température du circuit d'eau des émetteurs est basse, meilleure est l’efficacité.

Avec le système hybride, il reste néanmoins possible de conserver vos anciens radiateurs. Le rendement de la pompe à chaleur sera simplement un peu plus faible.

Lire l'article Ooreka

Comment la température extérieure interagit-elle avec le mode de chauffage ?

De manière simplifiée, voici comment se comporte la pompe à chaleur hybride :

  • la température extérieure est > 7 °C, le chauffage et l'eau chaude sont assurés par la pompe à chaleur ;
  • la température extérieure est < 7 °C, la chaudière fonctionne à 100 % ;
  • en intersaison, le système hybride choisit l'énergie à utiliser en optant toujours pour la plus économique.

Quelles différences avec la pompe à chaleur en relève de chaudière ?

La pompe à chaleur en relève de chaudière prévoit de faire fonctionner la chaudière plutôt que la pompe à chaleur dès que la température extérieure est basse. Sur le principe de fonctionnement, c'est un système assez basique où la chaudière se retrouve toujours à faire l'appoint dès que le point de bivalence (situé entre 5 et -5°C) est atteint. La solution hybride quant à elle, dispose d'une technologie nettement plus poussée. C'est un système intelligent dont la régulation très fine devient le cerveau de l'installation. La pompe à chaleur hybride est capable d'analyser les données en temps réel selon la température extérieure, le rendement des équipements et le coût des énergies et de faire un choix adapté à la situation.

Il ne faut pas perdre de vue que la pompe à chaleur est un système de chauffage électrique très efficace avec des températures extérieures supérieures à 7 °C. Or, en plein hiver en fonction des régions, nombreux peuvent être les jours en deçà de cette température. Avec une pompe à chaleur hybride, vous n'avez plus de questions à vous poser, ce sera toujours toujours l'énergie avec le meilleur rapport coût/rendement qui sera privilégiée. Votre facture énergétique est sensiblement réduite.

Les avantages d'une pompe à chaleur hybride

L'alliance d'une chaudière à haut rendement et d'une pompe à chaleur air-eau présente des avantages multiples. Chacun de ces deux systèmes comporte individuellement des limites. En combinant leur force, la pompe à chaleur hybride atteint des performances inégalées et permet une économie notable sur votre facture de chauffage et d’eau chaude.

Les principaux avantages d'une pompe à chaleur hybride sont les suivants :

  • l’énergie provient majoritairement d’une source renouvelable qui est gratuite, c’est une solution adaptée pour tous les projets de construction conforme à la réglementation thermique en vigueur (RT 2012) et de rénovation en accord avec les objectifs d’une performance BBC (Bâtiment Basse Consommation) ;
  • elle dispose d’un système intelligent de régulation, capable de décider, en fonction de la température extérieure et intérieure souhaitée et du prix de l'énergie, s'il est préférable d’utiliser la pompe à chaleur plutôt que la chaudière pour la production de chauffage et d’eau chaude ;
  • elle est adaptable à tous types de chaudière (fioul, gaz ou bois) ;
  • l'investissement est comparable à une pompe à chaleur air-eau classique, comptez de 8 000 à 16 000 € avec la pose ;
  • vous pouvez conserver vos radiateurs même si la règle reste identique à tout système de chauffage : plus la température d'eau de vos émetteurs (radiateurs, plancher chauffant, etc.) est basse, plus les économies sont élevées ;
  • la pose est relativement facile à réaliser et l'encombrement est faible.

Prix d'une pompe à chaleur hybride

Il faut compter de 8 000 à 16 000 € pour une pompe à chaleur hybride. Ce prix intègre :

  • la pompe à chaleur air-eau ;
  • la chaudière à condensation ;
  • la pose par un professionnel.

Comptez de 15 000 à 40 000 € pour une création complète comprenant en plus des éléments ci-dessus :

  • le circuit de plancher chauffant ou de radiateurs ;
  • les frais d'acheminement de l'énergie comme le coût du raccordement au gaz de ville ou de stockage comme une cuve à fioul ;
  • la dépose de votre ancien chauffage.

Les aides possibles pour vous équiper d'une pompe à chaleur hybride fioul, gaz ou bois

La pompe à chaleur hybride représente un investissement qui peut s'avérer rapidement rentable. Elle est à la fois économique en énergie et éligible à de nombreuses aides de l’État. D'autant plus que depuis le 1er juillet 2018, la chaudière au fioul n'est plus éligible aux aides alors que si vous optez pour une pompe à chaleur hybride au fioul, vous pouvez en obtenir.

Les aides de l'ANAH

En faisant poser votre pompe à chaleur par un professionnel RGE (reconnu garant environnement), sous réserve d’éligibilité selon vos revenus, vous pouvez bénéficier du programme « Habiter Mieux sérénité » de l'ANAH. Vous êtes encadré par un opérateur-conseil qui calcule le gain énergétique de votre projet, qui devra être d'au moins 25 %. Vous pouvez obtenir jusqu'à 12 000 € de subventions.

Pour pouvoir bénéficier des aides du programme Habiter Mieux sérénité, le cumul des revenus fiscaux de référence de votre foyer ne doit pas excéder les plafonds ci-dessous.

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

 

Île-de-France

Autres régions

Île-de-France

Autres régions

1

20 593

14 879

25 068

19 074

2

30 225

21 760

36 792

27 896

3

36 297

26 170

44 188

33 547

4

42 381

30 572

51 597

39 192

5

48 488

34 993

59 026

44 860

Par personne supplémentaire

+ 6 096

+ 4 412

+ 7 422

+ 5 651

(source : www.anah.fr)

MaPrimRénov'

L’article 15 de la loi de finances pour 2020 transforme le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) en prime forfaitaire versée par l’ANAH au moment de la réalisation des travaux.  Son montant est fixé par arrêté du 14 janvier 2020 modifié par arrêté du 13 juillet 2020. La transformation intégrale du CITE en prime est prévue en 2 temps :

  • Au 1er janvier 2020 : pour les ménages les plus modestes, le CITE et l’aide Habiter Mieux Agilité de l’ANAH fusionnent en une prime nouvelle : MaPrimeRénov’. La demande s’effectue en ligne sur www.maprimerenov.gouv.fr. Le CITE est maintenu jusqu'au 31 décembre 2020 pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs.
  • Au 1er janvier 2021 : suppression définitive du CITE et extension du bénéfice de la prime aux ménages aux revenus intermédiaires.

En 2020, seuls sont concernés les ménages les plus modestes (selon les plafonds de ressources applicables par l’ANAH), propriétaires occupants, faisant effectuer par un professionnel RGE des travaux sur leur résidence principale.

La demande d’aide se fait en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr, et la prime est versée par l’Agence nationale de l'habitat (Anah) au moment de la réalisation des travaux.

Un montant forfaitaire de prime est fixé pour chaque équipement ou prestation éligible, selon l’efficacité énergétique et la chaleur renouvelable produite.

MaPrimeRénov’ est cumulable avec la TVA réduite (5,5 %) sur les travaux d’économies d’énergie, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), les certificats d’économies d’énergie (CEE), et les aides des collectivités locales.

La prime « coup de pouce chauffage 2020 »

La prime « coup de pouce chauffage 2020 » est une aide indirecte sous forme de certificats d'économie d'énergie. Elle vous est attribuée par l'intermédiaire des fournisseurs et distributeurs d'énergie appelés « les obligés ». Ces derniers sont considérés par l’État comme étant des émetteurs de gaz à effet de serre qui est l'une des causes du réchauffement climatique. Ils doivent donc vous inciter à remplacer votre chaudière à fioul de plus de 10 ans en vous octroyant une gratification. En faisant installer une pompe à chaleur hybride par un professionnel RGE, vous pouvez obtenir un montant allant jusqu'à 4 000 €.

Un arrêté du 25 mars 2020 a prolongé le dispositif « Coup de pouce » chauffage d’un an, il s'applique pour les opérations engagées jusqu'au 31 décembre 2021.

Tous les ménages peuvent bénéficier de la prime « coup de pouce chauffage 2020 ». Toutefois, son montant varie en fonction de vos ressources. Elle est majorée pour les ménages aux ressources modestes. Vous êtes considéré comme un ménage aux ressources modestes, si vos revenus ne dépassent pas les montants ci-dessous à compter du 1er avril 2020 (arrêté du 11 février 2020) :

Nombre de personnes composant le ménage Ménages en situation de précarité énergétique (€)
  Île-de-France Autres régions
1 25 068 19 074
2 36 792  27 896
3 44 188 33 547
4 51 597 39 192
5 59 026 44 860
Par personne supplémentaire + 7 422 + 5 651

Les autres aides sans condition de ressources

Si vous dépassez les plafonds de revenus, vous pouvez tout de même obtenir des aides sous forme de :

  • certificats d'économie d'énergie qui peuvent prendre la forme d'un chèque, d'un bon d'achat ou d'un prêt à taux bonifié ;
  • crédit d'impôt : en 2020, vous pouvez obtenir un forfait par type de travaux (sans pouvoir dépasser 75 % des dépenses effectuées) ;
  • TVA à 5,5 %, l'ensemble du montant de votre devis concernant le matériel et la pose ainsi que les éventuels frais inhérents au bon fonctionnement de votre système de chauffage bénéficient de ce taux réduit de TVA.

Retrouvez l’ensemble des aides financières pour vos travaux d’économie d’énergie ainsi que leurs conditions d’obtention.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Pompe a chaleur

Pompe a chaleur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les éléments et types de pompe à chaleur
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide