Pompe à chaleur multisplit (air/air)

Sommaire

Une pompe à chaleur air/air peut se présenter sous la forme d'un multisplit. On distingue le monosplit, qui traite une seule pièce, et le multisplit, destiné à l'équipement de plusieurs pièces. On vous dit tout.

Multisplit : principe et composition des split-systems

Selon la traduction littérale du terme, le « split-system » est un système « divisé » en deux, afin de séparer l'unité intérieure de la partie extérieure, à la différence des tout premiers climatiseurs individuels monoblocs, qui étaient installés à travers une fenêtre (d'où leur appellation « Window »). Le but est de faciliter sa pose et son intégration.

Le split-system se décompose donc en deux unités, au moins une intérieure et une extérieure. Plusieurs unités intérieures peuvent être raccordées à une seule unité extérieure. Mais généralement, un multisplit peut être composé de deux à quatre unités intérieures : pour deux unités intérieures on parle de bi-split, pour trois de tri-split et pour quatre de quadri-split.

Certains fabricants peuvent proposer des solutions avec plus d'unités : cinq à six mais rarement au-delà.

Fonctionnement d'une pompe à chaleur multisplit

Son fonctionnement est simple à comprendre. Comme son nom l'indique, une pompe à chaleur va venir capter la chaleur extérieure pour la transférer à l'intérieur. La pompe à chaleur fonctionne sur la base d'un cycle thermodynamique composé de quatre éléments de base :

  • le compresseur ;
  • le condenseur ;
  • le détendeur ;
  • l'évaporateur.

Pour une pompe à chaleur air/air, l'unité intérieure (souvent sous la forme d'une cassette murale dans la maison) contient le condenseur, qui va céder la chaleur à l'air au travers d'une batterie, et un ventilateur pour faire circuler l'air et chauffer la pièce de façon homogène. L'unité extérieure quant à elle, contient le compresseur, l'évaporateur et le détendeur.

Afin de capter et de rejeter la chaleur à des températures variables, la pompe à chaleur contient un fluide frigorigène. Ce fluide réagit comme de l'eau, avec un point d'ébullition (l'eau bout à 100 °C) et un point de condensation (la vapeur d'eau qui redevient liquide au contact d'une paroi froide).

Le groupe extérieur est muni de 2 à 6 sorties. Ses dimensions sont comprises entre 60 × 30 × 50 cm et 120 × 40 × 180 cm (L × ép. × h).

Voir le projet Ooreka

Avantages du multisplit

Le multisplit présente de nombreux avantages, comme l'encombrement limité du groupe extérieur, qui permet une meilleure intégration esthétique et une limitation du niveau sonore. De plus, une seule alimentation électrique est nécessaire. Notez qu'il existe une multitude de combinaisons des différents types d'unités intérieures.

Le multisplit offre de meilleures performances que les radiateurs électriques ou la chaudière, grâce à son coefficient de performance permettant de produire plus d'énergie que ce que l'appareil consomme, contrairement aux autres systèmes possédant un rendement inférieur à 1.

C'est un système de chauffage très réactif évitant les écarts de température par rapport à la consigne, contrairement au plancher chauffant ou aux gros radiateurs en fonte.

Sa mise en œuvre simple et rapide contrairement à celle d'une chaudière. Enfin, il donne la possibilité de « foisonner ».

Qu'est-ce que le foisonnement ?

Le foisonnement se produit lorsque les besoins thermiques dans les différentes pièces au cours de la journée ne sont pas simultanés, dans le cas de variations importantes d'occupation et/ou d'exposition au soleil dans les différentes pièces.

Dans ces configurations, l'effet de foisonnement permet d'optimiser la puissance du groupe extérieur en sélectionnant un appareil de puissance inférieure à la somme des puissances des unités intérieures qui ont été déterminées pièce par pièce.

Cette solution présente un meilleur rendement énergétique annuel, car la pompe à chaleur ne sera pas surdimensionnée et diminuera le coût de l'installation, car le groupe sera de plus petite puissance.

Lire l'article Ooreka

Inconvénients du multisplit

Malgré ses nombreux avantages, le multisplit présente des contraintes, comme une longueur de tuyauteries plus importante (pour relier chaque unité) que pour un monosplit. Cela implique des goulottes ou travaux d'encastrement plus nombreux.

Si les unités intérieures sont mal dimensionnées, la vitesse d'air peut créer de l'inconfort. De plus, elle ne convient pas au chauffage d'une salle de bain à cause de l'inconfort trop important causé par la vitesse d'air qu'elle crée sur la peau mouillée.

En raison de sa technicité, le coût d'un multisplit est souvent supérieur à une solution comprenant plusieurs monosplits.

Le multisplit induit une charge en fluide frigorigène plus importante, impliquant d'effectuer un contrôle d'étanchéité périodique. Aussi, vous avez l'obligation légale de faire réaliser la mise en service de l'appareil par un professionnel possédant une attestation de capacité (comptez entre 200 et 450 € selon le nombre d'unité).

À l'inverse d'un système de chauffage central, où l'on peut remplacer la chaudière ou un radiateur plusieurs années après leur installation, le multisplit est un système « fermé ». Il présente des possibilités d'évolution limitées, car les gammes changent tous les 2 à 3 ans et sont rarement compatibles d'une version à l'autre.

Conseils d'achat d'une pompe à chaleur air/air multisplit

Voici quelques éléments à analyser et prendre en compte lors de l'achat de votre multisplit.

Classification et classe énergétique

Concernant l'achat d'un climatiseur, il est bon de se référer à sa classe énergétique. Il s'agit de l'étiquette fournie avec le produit et possédant une notation variable de D à A+++. Les appareils les plus performants, se situent dans les classes allant de A à A+++.

Leur classification s'effectue d'après le SCOP, coefficient de performance saisonnier sur toute une saison de chauffe.

Capacité de chauffe

D'un point de vue technique, en plus de la puissance nécessaire, il faut vérifier notamment l'aspect aéraulique. Le débit de soufflage doit permettre un taux de brassage compris entre 5 et 10 volumes par heure. Sans ça, soit votre pièce n'aura pas une température homogène, soit la vitesse d'air sera trop importante et générera de l'inconfort. 

Compatibilité entre les unités intérieures et l'unité extérieure

Une unité extérieure accepte de recevoir plusieurs modèles d'unités intérieures. Il est important de vérifier la compatibilité entre vos différentes unités intérieures et l'unité extérieure.

Chaque unité extérieure accepte une longueur totale de tube et un dénivelé maximum (différence de hauteur entre le point haut et le point bas de votre installation) : pensez à vérifier ces paramètres avant l'achat. Ces critères vous permettront de choisir entre différentes solutions (un tri-split ou un bi-split plus un monosplit, par exemple).

Conseils d'installation d'une pompe à chaleur air/air multisplit

Premièrement, il est important de garder à l'esprit qu'il faut se conformer aux préconisations du fabricant pour l'installation. Certaines non-conformités vis-à-vis des préconisations peuvent annuler la garantie, notamment concernant le façonnage des tuyauteries.

Lors de la pose de l'unité extérieure et des unités intérieures, vérifiez les préconisations concernant l'espace nécessaire autour des unités. Ce point est essentiel car s'il est trop faible, le passage d'air risque d'être obstrué, ce qui a pour effet de diminuer les performances de vos appareils, voire de les mettre en défaut.

Connexions interunités

Pour raccorder les unités entre elles, il faut utiliser des tubes en cuivre de qualité frigorifique en couronne, afin de ne pas avoir à rallonger les longueurs.

À chaque extrémité des tubes, un dudgeon (évasement conique du tube cuivré) doit être effectué pour assurer une parfaite étanchéité entre le raccord de l'unité et le tube. Le professionnel réalisant la mise en service peut se charger de leur confection.

La mise en service

La mise en service doit, selon l'article R 543-84 du Code de l'environnement, être réalisée par un professionnel disposant de l'attestation de capacité prévue à l'article R 543-99.

La vente d'une pompe à chaleur préchargée en fluide frigorigène est réservée aux professionnels ou aux particuliers ayant conclu un accord de mise en service par un professionnel disposant des attestations nécessaires. Lors de cette mise en service, le professionnel doit vérifier :

  • le bon raccordement des unités (électrique et fluidique) ;
  • réaliser les dudgeons ;
  • contrôler l'étanchéité de l'ensemble ;
  • vider l'air présent dans les tuyauteries (tirage au vide) ;
  • ouvrir les vannes de l'unité extérieure contenant le fluide frigorigène.

Un appoint de charge peut être nécessaire en fonction des longueurs de tubes. Pour finir, il vérifie le parfait fonctionnement de l'installation, puis vous remet une fiche de mise en service Cerfa 15497-01. Si vous avez acheté vous-même l'appareil préchargé, il vous remet également le Cerfa 15498-02.

Prix d'une pompe à chaleur air/air multisplit

Vous trouverez ci-après un ordre d'idée de prix pour des pompes à chaleur sans l'installation ni la mise en service. Ces prix doivent être ajustés en fonction de la puissance souhaitée :

Pompe à Chaleur

Air/Air

Prix

Mise en service

Bi-Split

De 1 600 à 3 500 €

De 200 à 350 €

Tri-Split

De 2 200 à 4 000 €

De 250 à 400 €

Quadri-Split

De 3 000 à 7 000 €

De 300 à 450 €

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Pompe a chaleur

Pompe a chaleur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les éléments et types de pompe à chaleur
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide