Retour sur investissement d'une pompe à chaleur

Sommaire

L'investissement d'une pompe à chaleur est-il rentable ? À une époque où on déménage souvent, combien d'années devrez-vous habiter votre logement pour rentabiliser cet achat ?

Votre retour sur investissement dépend de plusieurs facteurs.

ROI de votre PAC : importance du rapport qualité-prix

Pour calculer votre retour sur investissement, c'est le rapport qualité-prix que vous devez prendre en compte.

Prix d'achat de la pompe à chaleur

Les prix varient énormément, entre 5 000 et 15 000 € hors taxes. Ils dépendent :

  • de la puissance ;
  • des capteurs de chaleur ;
  • du mode de diffusion ;
  • des émetteurs que vous avez choisis.

Acheter une pompe à chaleur de qualité

En effet, si vous souhaitez que votre pompe à chaleur soit rentable, commencez tout d'abord par choisir une installation de qualité :

Fiez-vous :

  • aux labels NF-PAC et à l'appellation QualiPAC, qui sont la garantie d’acheter du matériel de qualité et de bénéficier d’un entretien et d’un contrôle fiables et performants ;
  • au label Engagement qualité des entreprises de forage des sondes sondes géothermiques verticales ;
  • à l'appellation AquaPAC.

Rendement théorique : voir le mode de diffusion

Le rendement d’une pompe à chaleur, appelé aussi coefficient de performance d'une pompe à chaleur (COP) dépend du mode de diffusion. Il s'agit du rapport entre la puissance thermique de chauffage et la consommation électrique de ce chauffage et s’exprime en kWh.

Si les systèmes de pompe à chaleur eau/eau peuvent atteindre ce rendement :

  • Les pompes à chaleur géothermiques ou sol/eau ont un coefficient de performance autour de 5.
  • Les pompes à chaleur air/eau et air/air ont un rendement entre 2 et 3,5.
  • Les pompes à chaleur gaz ont un rendement de 1,6 environ.

Rendement réel : nécessite un bilan

Mais ce chiffre ne suffit pas. Le coefficient de performance est étroitement lié à la température de fonctionnement de la pompe à chaleur. Sur les notices, c'est toujours la valeur maximale du COP qui est donnée pour une température extérieure habituellement fixée à + 7 °C.

Différence selon les saisons

Or le rendement d'une pompe à chaleur affichant un COP de 4 dans des conditions théoriques de laboratoire n'est pas celui qu'on calculerait dans la réalité, une fois l'hiver installé.

Entre l'été et l'hiver, le COP d'une pompe à chaleur peut varier significativement, par exemple de 3 à 2 si l'on reprend l'exemple théorique d'un COP de 4. Dans certaines conditions, un chauffage d'appoint complémentaire pourra même être utile.

Autres paramètres

Pour maximiser le rendement d'une PAC, il convient aussi de prendre en compte :

  • l'isolation ;
  • la superficie du logement ;
  • les températures moyennes de la région.

Un bilan s'impose

En fait, le rendement d'une pompe à chaleur dépend beaucoup de la différence de température entre la source de chaleur et celle de la maison : si elle est faible, le recours à la pompe à chaleur sera efficace et économique. D'où l'intérêt de bien étudier les paramètres de son logement pour définir la solution optimale.

C'est pourquoi l'AFPAC (Association française pour les pompes à chaleur) recommande de réaliser un bilan thermique avant d'investir.

Lire l'article Ooreka

Rapport prix-rendement

On voit donc que le prix ne suffit pas à définir l'intérêt de l'investissement.

Par exemple, on peut dire globalement que la pompe à chaleur air/air est généralement la moins chère, mais c’est aussi celle qui présente le plus faible rendement. Ce n'est donc pas forcément la pompe à chaleur la plus adaptée…

Coût de l'énergie

L'intérêt d'une pompe à chaleur, c'est de réaliser des économies sur la facture d'énergie. Plus les prix du fioul, de l'électricité et du gaz naturel sont élevés, plus vous économisez, et plus rapide sera le délai de retour sur investissement d'une pompe à chaleur.

Le prix de l'énergie ne fait que grimper et il n'y a guère de raison qu'il descende. Dans vos calculs, vous pouvez considérer le prix actuel de votre énergie comme un prix minimal.

Primes et déductions fiscales

Si vous installez une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier de primes et/ou crédit d’impôt

  • Ces primes et déductions varient chaque année.
  • Pour en suivre l'évolution, rendez-vous sur le site du service public.

Délai moyen de retour sur investissement

Les calculs donnent, en moyenne, entre 5 et 15 ans selon le logement, la région, le type de pompe à chaleur, les besoins des occupants, etc.

Le retour sur investissement pour une pompe à chaleur air/air est généralement de moins de 10 ans. Il est souvent plus important pour les autres types de pompes à chaleur, qui permettent cependant de réaliser de belles économies d'énergie.

Comptez donc entre 10 et 15 ans pour rentabiliser votre pompe à chaleur, prenez garde, encore une fois à la qualité de votre installation qui conditionnera votre retour sur investissement.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Pompe a chaleur

Pompe a chaleur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les éléments et types de pompe à chaleur
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Budget

Sommaire