Entretien pompe à chaleur : vérifier soi-même son bon fonctionnement

Sommaire

L’entretien de votre pompe à chaleur conditionne ses performances et sa durée de vie, des vérifications simples vous permettront de prévenir tout dommage.

Les signaux simples du bon fonctionnement d'une pompe à chaleur

Faites tout d’abord vérifier votre pompe à chaleur tous les 2 à 3 ans.

Vérifiez la présence de bulles d’air

Au quotidien, vous pourrez vous assurer du bon fonctionnement de votre pompe à chaleur grâce aux bulles d’air présentes au niveau du voyant liquide.

Ce type d’alerte, ainsi qu’une baisse de puissance, sont à faire vérifier auprès d’un spécialiste.

Vérifiez l’étanchéité

Vous pouvez aussi vérifier l’étanchéité de votre pompe à chaleur avec :

  • Un détecteur électronique qui peut détecter une fuite inférieure à 5 g /an.
  • Un produit moussant en aérosol en complément (l’aérosol ne pouvant pas être utilisé seul). Ce produit coûte environ 7 €.

Un contrat d’entretien obligatoire pour certaines installations !

Sachez qu’un contrat d’entretien annuel est obligatoire pour du matériel qui contient plus de 2 kg de liquide réfrigérant. Il s’agit donc de pompes à chaleur sol-sol, sol-eau et certaines pompes à chaleur air/eau de forte puissance.

Le décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 crée une obligation d’entretien des climatiseurs dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kW, au moins tous les deux ans (article R. 224-44-3 du Code de l’environnement). Pour les systèmes déjà installés au 1er juillet 2020, le premier entretien devra être effectué au plus tard le 1er juillet 2022.

Les autres ne sont donc pas soumises à un contrat de maintenance, mais pensez tout de même à les faire vérifier de temps en temps.

Pour plus d’info sur l’entretien de votre pompe à chaleur :

Ces pros peuvent vous aider